Couteaux Design

ORA ITO

enfant turbulent du design

le parcours d’Ora-Ïto est marqué sous le sceau de l’insolite, parcours qui se retrouve dans ses créations exclusives de couteaux Laguioles.

Après des débuts dans une école de design, il se fait renvoyer. Ito Morabito, de son vrai nom, ne s’en formalise pas. Au contraire, il décide de s’attaquer à la toile pour réaliser des projets plus qu’audacieux. A 19 ans, le jeune designer dessine des objets virtuels de grandes marques (trainers Nike, sac à dos Vuitton, mallette Apple) qu’il publie sur son site éponyme. Son audace fait mouche : les commandes pleuvent et les marques qui ont été plagiées apprécient ce geste culotté.

Sa première commande, Ora-Ïto l’obtient en 2002 avec Heineken qui lui confie la mission de rajeunir la bouteille en verre pour « réconcilier les femmes avec la bière ». Aussitôt, il crée une bouteille en aluminium et une gélule d’emballage originale et remporte l’oscar du meilleur design. Deux ans plus tard, il réalise d’un seul trait la lampe One line qui lui vaut également un prix : le Red Hot Design. Sa réputation n’est plus à faire et s’étend à travers le monde, bénéficiant d’une forte médiatisation.

De nombreuses marques tendances comme Adidas, l’Oréal, Toyota, Levi’s, Nike, Danone et Thierry Mugler lui font confiance et sont séduites par la sobriété, le futurisme et l’apparente simplicité de ses objets. Ora-Ïto parle de « simplexité » pour décrire un style éclectique : rappelons qu’il a signé le showroom français de Nike en 2003 et le flagship européen de Toyota sur les Champs-Elysées en 2007. Sans compter des collections de mobiliers pour les prestigieuses marques Zanotta ou Zéritalia et le couteau Furtivo dessiné pour FORGE DE LAGUIOLE, tout en force et en noblesse.